AàC | « Le sens et les sens/ Sense and the Senses » | 3 mars 2017

Congrès 2017/2017 Conference

LA DATE-LIMITE DE REMISE DES DOSSIERS DE CANDIDATURE AU PRIX RECHERCHE AU PRÉSENT EST FIXÉE AU VENDREDI 3 MARS 2017 : se reporter à « Modalités pratiques »

Appel à contributions/Call for Papers : Appel à contributions-Bloomington 2017

International Colloquium 20th and 21st Century French and Francophone Studies

Le sens et les sens / Sense and the Senses

6-8 avril 2017, Indiana University – Bloomington

À une époque où la question des émotions revient au centre des interrogations critiques, il convient de se pencher sur la manière dont le travail esthétique relie la sensation à l’interprétation, le sensoriel au signifiant, le corps à l’œuvre, et permet de passer des sens au sens. Emotions et perceptions sont des fabrications anthropologiques et culturelles : pour l’auteur comme pour le lecteur, la relation esthétique est conditionnée par l’organisation des systèmes techniques (écriture, imprimerie, l’enregistrement audiovisuel, la diffusion numérique, etc.) comme par les traditions formelles et génériques propres à l’art. La construction littéraire et artistique du sens se fait donc par des médiations et des recyclages culturels (Moser) : il faut avoir lu pour pouvoir écrire, avoir vu pour pourvoir peindre ou sculpter et toute forme de production de sens et d’interprétation passe par des médiatisations. De la mémoire involontaire (Proust) à la mise en abyme (Gide), des « tropismes » (Sarraute) à « l’infra-ordinaire » (Perec), du souffle du conteur (Kourouma) à la gestuelle du « marqueur de paroles » (Chamoiseau), les formes artistiques s’inventent dans l’intervalle ouvert par l’irruption d’une sensation et une configuration qui l’investit de sens. L’idée poétique se donne à voir dans les calligrammes (Apollinaire), se fait entendre dans le cri (Césaire, Senghor) et est produite par le montage (René Clair), qui agit sur la réalité perçue en lui donnant une forme achevée et fatale. Ce sont ces médiations et médiatisations esthétiques et techniques entre l’appréhension sensible du monde et sa compréhension intelligible sur lesquelles ce colloque voudra revenir.

Invités : Patrick Chamoiseau & Nathalie Heinich

Les propositions de communications sont les bienvenues dans les domaines des littératures en français, de la théorie littéraire, des études culturelles, de genre et postcoloniales, de la traduction, des arts, du cinéma et de la photographie.

Axes de réflexion potentiels mais non restrictifs :

  • Art/Technique/Media
  • Œuvres numériques
  • Livres d’artistes
  • Théorie des émotions
  • Théorie de l’interprétation et de la réception
  • Poétique des genres
  • Poétique des supports
  • Matérialité (du livre, de la pellicule)
  • Historicité/Formalisme
  • Inspiration/Réception/Recyclage culturel
  • Négritude/créolisation
  • Style/Manière
  • Débordements et excès esthétiques
  • Éco-poétiques
  • Sentir/Ressentir/Interpréter
  • Cénesthésie et synesthésie

En plus des propositions individuelles (en français ou en anglais), celles de sessions complètes sont vivement encouragées.

Comité scientifique: Vincent Bouchard, Brett Bowles, Eileen Julien, Margaret Gray, Oana Panaïté (Indiana University-Bloomington) et Alexandre Gefen (CNRS-Paris 4 Sorbonne)

Les propositions de communications (250 mots maximum accompagnés d’une brève notice bio-bibliographique) et de sessions complètes seront envoyées à l’adresse senscolloque@gmail.com

Date limite d’envoi des propositions : 15 septembre 2016.

Réponse aux conférenciers : 15 novembre 2016.

 

*******************

At a time when the question of emotions has returned to the heart of critical inquiry, reflection on a fundamental relation of artistic activity is in order: activity that links sensation to interpretation, the sensory to the signifier, the senses to meaning—in other words, the esthetic relation. If perception is the basis of our experience, nourishing and shaping our cognitive activity, we must also consider the supporting structures that mediate our senses. Thus, our relationship to the world, its apprehension by our senses, is also conditioned by the transformation, the diffusion and the organization operated by technical systems (writing, printing, graphic imaging, audiovisual recording, digitalization, etc.). Furthermore, such experience takes on particular meaning when we consider the processes of production, which put into play cultural recyclings (Moser): if it’s necessary to have read to be able to write, to have seen to be able to paint or sculpt, any form of production of meaning is first and foremost a matter of direct or mediated perception. We are thus at the heart of the relation between sensation and interpretation. From involuntary memory (Proust) to “mise en abyme” (Gide), from “tropisms” (Sarraute) to “the infra-ordinary” (Perec), from the storyteller’s breath (Kourouma) to the gesturing “marker of speech” (Chamoiseau), artistic forms emerge within the interval between sensation and its meaningful configuration. The poetic idea becomes visible in Apollinaire’s calligrammes, is heard in the cry (Césaire, Senghor), and is produced by the montage (René Clair) as these act upon perceived reality to give it a complete and compelling form. This colloquium proposes to envisage the arts as privileged spaces of the multiple and fleeting articulation of—but also the numerous tensions and frictions between—the sensate apprehension of the world and its intelligible comprehension.

Guest Speakers : Patrick Chamoiseau & Nathalie Heinich

Proposals are invited from the fields of literatures in French; literary theory; cultural, gender and postcolonial studies; translation; the arts, such as music, cinema and photography. In addition to individual proposals, those for complete sessions are strongly encouraged.

Possible but not restrictive axes of reflection:

  • Art/Techniques/Media
  • Materiality (of the book, the celluloid film)/Abstraction (of the text, of forms)
  • Historicity/Formalism
  • Inspiration/Reception/Cultural Recycling
  • Négritude/Creolization
  • Storytellers/Commentators/Writers
  • Grain of the Voice/Grain of the Text
  • Style/Manner
  • Extravagance and esthetic excess
  • Eco-poetics
  • Virtual Works
  • Artists’ Books
  • Sensing/Feeling/Interpreting
  • Cenesthesia and Synesthesia

Conference committee : Vincent Bouchard, Brett Bowles, Eileen Julien, Margaret Gray, Oana Panaïté (Indiana University-Bloomington) and Alexandre Gefen (CNRS-Paris 4 Sorbonne)

Proposals for individual presentations (max. 250 words accompanied by a short bio, in French or English) and for panels should be submitted to senscolloque@gmail.com

Deadline for proposals: 15 September 2016

Reponses to speakers: 15 November 2016

https://ffsense2017.indiana.edu/program-details/prix-recherche.html